centre-phobies-avion-stage-antistress-aeronautique-peur-de-lavion-lyon-toulouse-tours-bordeaux-nice-lille-geneve-montpellier-paris-strasbourg-4

En 2017, les avions civils pourraient être localisables en temps réel sur toute la Terre

Depuis Mars 2014, l’épave de la Malaysia Airline est introuvable. A partir de 2017, une telle situation ne devrait plus se produire.

L’ONU a annoncé mercredi 11 novembre lors de la Conférence mondiale des radiocommunications, un accord mondial a été trouvé pour permettre le suivi satellitaire en temps réel des vols civils sur toute la planète. Actuellement, 70% de la surface terrestre n’est pas surveillée, notamment au dessus des océans, des désert et des montagnes.

Des fréquences radioélectriques vont être attribuées pour la transmission de signaux dits « ADS-B » des avions vers l’espace. Grâce aux satellites, l’information sera automatiquement renvoyée aux stations terrestres chargées du contrôle aérien.

François Rancy, directeur des radiocommunications à l’institution spécialisée des Nations unies pour les technologies de l’information et de la communication (UIT) : « La transmission des signaux ADS-B est ainsi étendue au-delà de la visibilité directe, ce qui permettra de repérer la position des aéronefs munis de dispositifs ADS-B partout dans le monde, y compris au-dessus des zones océaniques et polaires et d’autres zones isolées. »