centre-phobies-avion-stage-antistress-aeronautique-peur-de-lavion-lyon-toulouse-tours-bordeaux-nice-lille-geneve-montpellier-paris-strasbourg-3

Les trous d’air existent-ils vraiment ?

Pour les personnes angoissées en avion, les turbulences sont sûrement ce qu’il peut y avoir de plus stressant durant le vol.

Certaines personnes diront que les turbulences sont la conséquence des « trous d’air ». Et bien c’est une idée reçue. Le trou d’air relève uniquement d’une sensation physique qui fait douter de la présence de l’air lors des turbulences. 

On peut lier ce fait avec l’eau. Le bateau nous donne la sensation de tomber lorsqu’il est au creux d’une vague. Cependant, nous ne tombons pas dans un « trou d’eau ». C’est le même principe pour l’air. Le trou d’air n’existe donc pas.

Qu’est ce qu’une turbulence ?

Il faut retenir trois notions : la densité, la température et la vitesse. L’air est composé de masse d’air chaud et de masse d’air froid. L’air chaud monte car il est moins dense que l’air froid. Comme l’avion vole plus vite que la vitesse de l’air, il se heurte à ces différentes masses qui montent et qui descendent, provoquant des turbulences vers le haut ou vers le bas. La différence entre ces masses entraîne une perte de portance de l’appareil mais l’avion ne se retrouve en aucun cas dans une zone sans air.

Les pilotes évitent les zones de fortes turbulences mais aucun plan de vol ne permet de toutes les éviter. Rassurez-vous, l’avion est conçu pour résister à de fortes perturbations : l’élasticité des ailes garantit sa résistance.

Quelques conseils : gardez bien votre ceinture attachée, privilégiez les places près des ailes et attendez que ça passe !